AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   Mer Jan 12 2011, 12:17

A bien y regarder,
nos défauts se résument à des qualités poussées à l'extrême.




Staring Dyncan Zorander & Elhiès Rachan

La nuit était tombé… Elhiès ne trouvait pas le sommeil… Impossible de fermer l’œil. Sortant elle fit quelques pas dans le village des amazones. Le silence y régnait et l’ennuie commençait à attraper la jeune amazone, qui très vite se laissait aller dans la tentation et sortit du village. Vagabondant dans les montagnes au clair de la pleine lune. De la brume semblait planer comme un aigle sur les hauteurs des montagnes, donnant à l’endroit quelque chose de mystérieux mais aussi un air dangereux. Elhiès frissonnait un court instant, il ne faisait pas chaud et elle avait oublié de se vêtir un peu plus que son débardeur habituelle. Pas très intelligente surtout que ses voix respiratoires et ses poumons étaient ses talons d’Achilles, ses points faibles. Mais elle se dit qu’elle n’allait faire qu’un tout petit tour avant de retourner au village. Question de se changer un peu les esprits et de en plus penser à cet homme. Mais elle ignorait que les esprits allaient lui jouer des mauvaises tours… Et que la dernière personne qu’elle voulait rencontrer dans cette magnifique nuit, était également la personne qu’au fond elle avait hâte de voir à nouveau. Et que cette personne en question n’était pas très loin… D’ailleurs….

Elhiès s’arrêtait. Elle crut entendre un mouvement et tourna la tête sur sa gauche. Elle resta de marbre. Un nouveau bruit se fit entendre. Aucun doute, elle n’était plus seule. Néanmoins Elhiès eut un sourire ironique. Grave erreur. Elle savait à présent précisément la position de l'inconnu. En un geste souple et rapide, elle bondit au sol. Glissant au sol, elle tendit la jambe, tentant de faucher au vol l'homme qui s'était si imprudemment découvert. Sa main armée du poignard décrivit un arc de cercle en direction du ventre de l’homme. L'immobiliser devenait sa priorité. Et rien de pire que les blessures au ventre pour se vider de son sang et perdre toute sa force. Elle l'achèverait ensuite. Le mouvement d’Elhiès avait pour but de se retrouver à califourchon sur l'homme qu'elle tentait de faire tomber au sol. Ainsi, elle pourrait bloquer son bras armé et porter son coup. La jeune femme n'hésiterait pas.

Dans la lumière de la lune, les yeux d’Elhiès s’arrêtait dans celui de l’inconnu… Mais ce n’était pas un homme comme les autres. Non c’était LUI. Celui qui l’irritait à un point imaginable. Une mouche qui nous tourne autour mais qu’on n’arrive pas à tuer. Oui, voila ce qu’était Dyncan pour Elhiès, une sâle mouche qu’elle a envie d’écraser avec son talon, mais qu’elle arrive pas à attraper. Mais contrairement à ce qu’elle essaie encore de se persuader, même si un jour elle arrive à le mettre à terre, à avoir le dessus sur lui… Arriverait-elle à frapper cette mouche ? Donner le coup finale… Oh si il aurait s’agit d’une pauvre petite mouche, bien sure que oui. Mais Dyncan était plus que ca. Mais ca, trop fière de se l’avouer bien sure.

« Il me semble que vous avez raté une leçon soldat. On ne vous a jamais dit qu’il ne fallait toujours rester sur ces gardes surtout en territoire ennemi.»

Que le ring des répliques et du combat soit ouvert ! Cette fois-ci elle n’allait pas se laisser faire, oh que non. D’ailleurs ses pensées allaient vers sa mère, le meilleur bouclier contre la tentation… Du moins c’était ce qu’elle pensait. Mettre à l'épreuve sa capacité à survivre et sa bonne étoile était des plus risqué mais c'était comme une drogue chez elle. Toujours repousser les limites, et les limites des limites. Tenter perpétuellement le Diable et défier la mort, c'était toute sa vie. Une vie à laquelle elle n'accordait pas l'importance qu'elle devrait vu cette tendance à la garder constamment sur le fil du rasoir, que ce soit par sa façon de se lancer dans un combat ou encore son caractère de vouloir dominer tout et tout le monde. Dans un geste rapide elle arrivait à lui entailler le bras. Pas beaucoup, mais assez pour voir quelques gouttes de sang tomber sur l’herbe.

« Prête à frôler la mort ? »

Elle n’attendit pas une seconde de plus et attaquait à nouveau.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   Sam Jan 15 2011, 00:26

Que venait t'il d'entendre là...une nouvelle mission en foret...ho voilà une sortie qu'il ne peut absolument pas rater. Dyncan s'était levé d'un bond de sa chaise pour se diriger en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire vers l'homme qui parlait. Ces dernier temps, Dyn ne manquait aucune mission dans le bois, il devait y aller, il était toujours volontaire. A présent, il connaissait plutôt bien le terrain, mais ce n'est pas sa connaissance du terrain qui le pousse à aller si souvent dans les bois. Cette raison est bien plus spécial, d'ailleurs personnes même pas son ami Arès ne connait cette motivation secrète. C'est une belle amazone qui le pousse à risquer sa vie. Une jeune femme avec qui il sait battu, il aurait dut la tuer, elle était à sa merci. Ho, il se souvient parfaitement de ce moment, il revoit la scène si souvent dans sa tête. Elle était au bout de son épée, sa lame caressant sa gorge, mais au lieu de la trancher, il l'avait abaissait et l'avait embrassé. C'était un geste plutôt inattendu, surtout qu'il devait la tuer. Mais il n'avait pas put résister à l'envie de gouter à ses lèvres. Dès qu'il l'avait vu, il s'était passé quelque chose, une drôle de sensation avait fait frémir son être sans qu'il n'en comprenne le sens. A présent, il a plus ou moins comprit pourquoi il pense tellement à elle, et pourquoi il doit constamment se porter volontaire pour les missions suicide en foret, tout simplement car il est amoureux. Oui, Dyncan Zorander et bel et bien amoureux de la belle et fougueuse amazone.

Le soldat devant lui ajouta son nom à la liste et lui dit d'aller se préparer immédiatement. C'est presque l'air léger et dansant qu'il s'en alla dans une autre pièce pour s'équiper. Une fois son armure revêtit mais pas une armure trop imposante. La sienne ressemble à celle des romains, un simple plastron pour protéger son torse, et quelques protections supplémentaire au bras et au jambes. Voilà qui était bien suffisant pour une sortit qui logiquement ne nécessite pas de combat. En effet, les sortit en foret son surtout pour faire comprendre à quiconque voudrait venir à Brisdan que des soldats surveilles les environs. Et si jamais des brigands se ballade en foret, ils gouteront la lame des soldats.

Une petite heure plus tard, le groupe de soldat partit tambour battant vers leur destination. Dyncan était incroyablement enjoué, un sourire presque béat pendu aux lèvres ce qui intrigua un soldat qu'il rembarra comme si ce n'était qu'un vulgaire tas de fumier. Aucun d'eux ne pourraient comprendre pourquoi il a l'air si joyeux, il était juste Dyncan, ce type sarcastique et incompréhensible. Leur marche prit fin à la lisière de la foret, ou le groupe de vaillant soldats se mirent à établir leur campement. Le jeune homme lui n'était pas prêt à dormir, il avait bien trop envie de gambader gaiement dans la foret. Il s'en alla donc sans que personne ne s'en aperçoive. L'obscurité ne lui faisait pas peur, il avait l'habitude de ces bois et de toute manière il sait très bien se défendre. En marchant, il crut apercevoir une ombre, furtive, mais elle était là. Sans faire de bruit, il s'approcha prés d'un arbre pour l'observer. Son cœur fit un bond dans sa poitrine quand il reconnu la fille silhouette de la jeune femme, c'était elle ! Un sourire malicieux se dessina sur ses lèvres et il bougea en faisant du bruit. A quoi bon être discret puisse que son but était qu'elle l'entende. L'amazone ne l'avait pas manquée et avait localisée sa position. Elle ne tarda pas à venir rapidement et lui faire un croche patte qui le mit à terre. Il aurait put éviter le coup, mais ce soir il avait envie de jouer, alors il voulait lui faire croire qu'elle avait l'avantage ce qui était bien sûr totalement faux. Le jeune homme se retrouvait sur le sol, la demoiselle au dessus de lui en train de le menacer. La petite pique qu'elle lui lança le fit sourire. Mais il n'était pas du genre à ce laisser démonter.


-Hum...c'est chaud ce soir ! lança t'il en lui lançant un regard brulant.

Tout était fait pour la déstabiliser, et elle lui lancerait surement une autre petite réplique cinglante comme à chaque fois. Ce genre de joute verbale est toujours très intéressante et amusante. La voyant venir avec son couteau, il décida de prendre les choses en mains en la poussant de manière à la faire basculer sur le coté pour que ce soit elle qui se retrouve le dos au sol et lui à cheval sur elle. Malheureusement dans sa manœuvre la lame entailla quand même son poignet. Une simple petite blessure de rien du tout, en tout cas ce n'était pas assez pour le déstabiliser. Le soldat maintenant les poignets de le belle contre le sol, à présent c'est elle qui était à sa merci. De manière à ce moquer d'elle et surtout pour l'énerver par rapport à ce qu'elle lui avait dit avant, il se pencha à son oreille pour murmurer quelques mots.


-T'es vraiment sûr de réussir à me faire frôler la mort de cette manière, ma jolie ? l'interrogea t'il, une grand mère ferrait mieux que ça lança t'il de manière sarcastique.

Un nouveau sourire illumina son visage de manière malicieuse, ho qu'il aimait jouer avec elle et l'énerver, c'était toujours amusant et aussi tellement excitant. A cette pensée, il se mordit la lèvre inférieur, pourquoi ne pas l'énerver d'avantage ? Il se colla un peu plus à elle en se pencha sur elle toujours en maintenant ses bras. Son visage non loin du sien.


-Qu'est-ce que sa fait de se retrouver dominé ? s'amusa t'il à lui demander.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   Sam Jan 15 2011, 01:34

    -Hum...c'est chaud ce soir !

    Elhiès lui lançait un regard noir. Est-ce qu’il pensait vraiment qu’à chaque fois qu’ils allaient se trouver face à face, leur bataille allait se terminer en déluge d’amour ? Ah non, faut pas rêver ! Elle ne voulait pas… du moins une partie d’elle ne voulait pas. L’autre partie voulait tout le contraire, mais elle arrivait à garder ces sentiments bien au fond de son être.

    « Alors laisse-moi refroidir ton corps avec ma lame. »

    Il avait une stupide audace de venir ici. C’était le territoire des amazones. Tout homme qui osait s’y aventurer risquait sa vie et sa liberté. Mais il avait de la chance, les montagnes étaient grandes et les forêts étaient vastes. Les amazones ne pouvaient pas patrouiller partout en même temps. Et la nuit, la plupart préféraient protéger le village que de patrouiller à la recherche de soldats et imprudents à tuer. Néanmoins Elhiès se demandait ce qu’il venait faire ici. Qu’est-ce qu’un soldat de Brisdan venait faire ici ? Mais la situation s’inversait rapidement. Elle avait réussit à lui arracher quelques goutes de sang, mais ca restait une blessure superficielle. Elle ne s’attendait pas à un tel revirement de situation, il faut l’admettre, et encore moins de retrouver le douloureux contact du sol contre lequel elle fut sèchement plaquée une fois de plus. Pas de baiser dans ce cas, mais plutôt la poigne imposante de l’homme. Qu’est-ce qu’elle préférait, venant de lui ? Ses lèvres sur les siennes ou des poignés qui la tenaient au sol ? Impossible de déterminer.

    -T'es vraiment sûr de réussir à me faire frôler la mort de cette manière, ma jolie ? une grand mère ferrait mieux que ça
    « Ne t’inquiète pas pour ton cas, j’ai déjà envoyé pas mal de soldats dans le royaume des morts. Et je suis sure que j’arriverais à t’y expédier aussi. Après tout, tu n’es pas un cas a part. »

    C’est à ce moment qu’elle pensa pour la première fois qu’il pouvait très bien être aussi dangereux, mortel et agressif qu’elle. Voir plus. Une idée plaisante, aussi étrange que ça puisse paraître ; qui rendait ce charismatique personnage brusquement bien plus intéressant, outre le côté sans gêne et provocateur de sa personnalité. Plaqué au sol, il ne fallait pas connaître la personnalité de l’amazone pour savoir qu’elle n’aimait pas cette situation. Oh non. La domination que ca soit dans la bataille ou encore dans l’amour, elle détestait ca. Le soldat rapprochait son visage du sien, le cœur d’Elhiès se mit à battre plus fort, leur corps se touchèrent doucement. Puis la voix du soldat se fit entendre. Comment la rendre hors d’elle…

    -Qu'est-ce que sa fait de se retrouver dominé ?
    « Je ne sais pas. Un jour tu pourrais me le dire. Lorsque tu tomberas dans un piège et servira d’esclave aux amazones. »

    Sa tête cognait brusquement contre celui du militaire. Et hup coup de boule ! Oh, ca lui causait une migraine atroce, mais peu importe. Sous le coup, il lui avait lâché les poignets et elle en profitait de la surprise du soldat pour le bousculer en arrière, tout en se redressant.

    « Je ne serais jamais dominée et encore moins par un homme. »

    Dominé.. Soumise…. Des mots qu’elle détestait. Elle avait reprit sa lame qui pendant le changement de position s’était échappé de sa main. Elle se tenait devant lui, attendant à une attaque de sa part. Mais vu que l’attaque ne venait pas directement.

    « Il faut avoir un souhait de mort pour venir à une heure pareille dans la forêt. Qu’est-ce qu’il y a t’as pas de petite femme esclave vers qui rentrer ? »

    Elhiès ne comprenait pas le comportement du soldat. Pourquoi est-ce qu’il faisait ca ? Pourquoi ne pas la tuer tout simplement ? Et pourquoi revenir à chaque fois ? Qu’est-ce qu’il voulait ? Qu’est-ce qu’il essayait d’obtenir ? Ah faut dire qu’Elhiès ne connaissait pas grand-chose sur les hommes. Ni sur la manière de les séduire ou encore de les faire languir. Elle les détestait et n’essayait pas de comprendre ce sexe faible. Bordel qu’est-ce que sa tête faisait mal. Donner un coup de tête faisait bien plus mal qu’on penserait. C’était comme frapper sa tête contre de la pierre. Mais cela fallait la peine. Toute souffrance fallait la peine, tant qu’elle n’était pas en position soumise, toute souffrance fallait la peine. Mais si elle ne comprenait pas le comportement de l’homme en face d’elle, elle devait avouer qu’elle ne comprenait pas elle-même son propre comportement. Pourquoi est-ce qu’elle aimait qu’il la regarde ? Pourquoi est-ce qu’elle n’arrivait pas à détacher son regard du sien ? Et pourquoi n’arrivait-elle pas à l’oublier ? Et après on allait dire que c’était les femmes qui empoissonnaient l’esprit des hommes ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   Jeu Jan 20 2011, 22:18

Pour une nouvelle rencontre avec la jeune femme ça commence bien. C'est incroyable, il faut toujours que ça soit brutal comme si la douceur ne faisait pas partit de ce monde. Pourtant, c'était une femme devant lui, et même si c'est une Amazone, les femmes sont logiquement réputé pour être douce, frêle et sans défense. Bon, Eli ne faisait pas vraiment partit de la catégorie frêle et sans défense de part son statue d'Amazone. Mais le coté douceur pourrait être vrai, c'est une femme non ? A moins qu'elle cache quelque chose en dessous de ses vêtements, mais pour avoir couché avec elle plusieurs fois, il en doute. Ou alors c'est une sorcière...enfin sorcier. D'un autre coté, si leur rencontre ne débutait pas par leur petite joute verbale et leur corps à corps, ça serait tellement moins intéressant. C'est là qu'est tout l'attrait de leur étrange relation, le combat, la haine, le sexe et un brin d'amour. C'est peut être l'amour qu'ils éprouvent l'un pour l'autre qu'ils transforment en haine pour se convaincre que ce n'est pas possible entre eux. Ils devraient être ennemies, se battre, s'entre tuer pour qu'il n'en reste qu'un. Mais non, cette haine finit toujours dans une étreinte sauvage, comme s'il était des animaux sauvages répondant à leur plus sombre et délicieuse pulsion. Dyncan ne cachait pas son sourire, il était amusé de se faire prochainement "refroidir" par la lame de la jeune femme.

-Ho ! Je tremble de peur ! s'exclama t'il d'un air moqueur comme il sait si bien le faire.

Le jeune homme n'allait pas longtemps rester dans la position que lui imposait la jeune femme. C'est pour ça qu'il inversa les rôles, passant de dominé à dominant. Là tout de suite, c'est bien plus intéressant. Dommage qu'il n'est pas put éviter le coup de lame, son poignet était à présent entaillé, il lui faudrait nettoyer ça plus tard et trouver une excuse à raconter aux autres soldats. "Ho rien, juste un combat très intéressant avec la plus sexy des Amazones !", non ça ne le ferait pas ! Ce qui est sûr, c'est qu'elle était loin de le tuer pour le moment, lui faire frôler la mort, comme si elle pouvait vraiment le faire. A aucun moment il n'a douté du fait qu'elle ait déjà tuée un bon nombre de soldats. Il suffit de la voir à l'œuvre pour comprendre que c'est une très bonne combattante. Mais pour la fin, si c'était un cas à part, la preuve elle n'avait toujours pas réussit à l'envoyer dans l'autre monde.


-Ces soldats ne méritaient pas ton niveau ! Et puis, sans moi je suis sur que tu t'embêterais ! Qui te donnerai du fil à retordre ? demanda t'il sûr de lui.

Oui, il se la jouait un peu, se prenant pour un soldat super fort. Sauf que Dyn n'a jamais douté de ses capacités. Il sait que c'est un bon soldat et qu'il est fort. Profitant de sa supériorité sur la jeune femme, il s'amusa à la faire sortir de ces gonds, et elle allait le faire. Le jeune homme commençait à la connaitre assez bien pour savoir qu'elle allait partir au quart de tour. Tout comme lui, il a bien vite remarqué qu'elle n'est pas du genre à aimer être dominé. Alors lui faire voir que c'est le cas en ce moment, ça n'allait pas lui plaire. Et il avait vu juste.


-Moi ! Esclave des Amazones, laisse moi rire !


Et il n'aurait pas du rire car Elhiès en profita pour lui donner un sacré coup de tête. Celui-ci il ne l'avait pas vu venir. Elle le poussa en arrière et déstabilisé par le coup et la douleur il tomba en arrière. Bon sang, qu'est-ce que ça peut faire un mal de chien ! Elle est folle d'avoir fait ça, elle devait surement avoir aussi mal que lui. Maintenant à cause d'elle, il va avoir un atroce mal de tête et une bosse qui ne sera absolument pas sexy. La voyant courir vers son arme, il se releva rapidement car il ne voulait pas se faire embrocher même s'il n'imaginait pas qu'elle le fasse, mais on ne sait jamais... La lame de Dyn était toujours dans son fourreau. Pour le moment, il ne comptait pas la sortir, enfin pas tout de suite. Avait t'il envie de mourir ? Non, elle se trompait, il n'avait aucun souhait de mort pour venir ici, juste une mission. Et contrairement à ce qu'elle disait, il n'avait pas de petite femme esclave à s'occuper à Brisdan. Il n'est qu'un homme seul et libre comme l'air.

-Voyons, tu sais bien que je viens en foret uniquement pour cueillir des champignons, pas pour rencontrer la mort lança t'il cyniquement histoire de lui montrer qu'il pouvait continuer de se foutre d'elle et que ça l'amusait terriblement. Tu devrais aussi savoir que des femmes j'en ai à la pelle !

Cette dernière pique avait pour but de l'énerver mais aussi de voir comment elle allait réagir. Arriverait t'elle a être jalouse, à ne pas aimer de ne pas être son centre d'intérêt. Oui, ça pourrait effectivement la mettre en colère, et si elle se met en colère pour ça, alors cela ne pourra dire que la vérité, qu'elle tient à lui, qu'elle a des sentiments. Il la regardait toujours avec un certain sourire, il attendait aussi de voir si elle allait attaquer ou pas. Pour pousser le vice, il leva même les mains un tout petit peu en l'air pour lui faire voir qu'il était "vulnérable" et que si elle voulait le tuer c'était le moment. Mais attention, Dyn est rapide, il pourrait sortir son épée et parer le coup ou bien tout simplement esquiver et même la frapper si il en a l'occasion. Alors que fera t'elle ? Il est sur que ça sera intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   Sam Jan 22 2011, 12:03

Toujours entrain de se moquer. N’avait-il pas peur de la mort ? Ou est-ce qu’il était trop sure de lui, son égo trop grand pour avoir peur de se faire descendre en flèche? Car oui, bien sure, c’était un bon combattant et pour l’instant il avait toujours réussit à s’en sortir, à la mettre à terre. Mais un jour, elle allait réussir à le mettre à terre à son tour, à lui mettre le couteau sous la gorge. Ca elle en était sure. Il lui fallait simplement du temps, plus d’entrainements, mais un jour.. oui elle allait y arriver. Et ce jour-là, il allait s’en mordre les doigts de ne pas l’avoir tué. Au moins qu’elle soit aussi stupide que lui et qu’elle n’y arrive pas ? Mais elle ne se posait pas cette question-là. C’était un homme, un soldat de Brisdan et un ennemi. Elhiès ne devait pas penser à autre chose qu’à ca. C’était un ennemi, une cible. Rien de plus, rien de moins.

-Ces soldats ne méritaient pas ton niveau ! Et puis, sans moi je suis sur que tu t'embêterais ! Qui te donnerai du fil à retordre ?

Il était insupportable ! Vraiment agaçant comme mec ! Sure de lui, Audacieux, Enervant, Hautain, Prétentieux, tout les mauvaises qualités de l’homme, il les avait. Et dire que c’était ca qu’elle aimait ? Franchement…. Fallait arrêter ca.

« Désolé de te faire descendre de ton nuage, mais t’es pas le centre du monde. Et surtout pas mon centre. »

Pfff s’ennuyer si il n’était pas là ? Imbécile. Comme si elle n’avait pas d’autre choses à faire que de débattre là-dessus avec un soldat. C’est vrai que ces derniers temps, il fallait un peu rester en retraite. Ordres de la chef. Mais c’était pour mieux attaquer par la suite… Et devinez donc quel royaume va être attaqué en premier ? Ah oui, Brisdan. Les amazones avaient fait un pacte avec le soldat Riordan. Si on laissait la vie sauve à sa petite famille, il voulait bien combattre aux côtés des Amazones pour faire tomber le royaume de Brisdan. Mettre une femme au pouvoir et le tour était joué. Riordan un traitre ? Ah c’était un homme tout simplement. Un homme très amoureux à ce qu’elle avait pu remarquer. Et avec deux femmes au caractère très fort, des sorcières en plus. Oui, on ne pouvait qu’être content de s’être allié à eux. Des sorciers c’est toujours bien. Quoi qu’il en soit, Elhiès avait d’autre chats à fouetter que s’occuper de ce soldat. Le coup de boule fut dure. Sacrée migraine. Mais dans un combat tout était permis. Surtout lorsqu’il s’agit de la liberté. Folle ? Surement… Mais là encore peu importe. Tant qu’elle était libre, la souffrance elle prenait volontiers avec. Sa lame dans sa main, elle le regardait.

-Voyons, tu sais bien que je viens en foret uniquement pour cueillir des champignons, pas pour rencontrer la mort] Tu devrais aussi savoir que des femmes j'en ai à la pelle !

Sourire mesquin sur le visage d’Elhiès. Il parlait de trop. Et encore là, il faisait son prétentieux. Raaah ! Ces hommes ! Toujours penser qu’ils sont les meilleurs et qu’ils peuvent tout avoir !

« Oh, j’en doute pas un seul instant… Tu dois simplement claquer les doigts pour en avoir une dans ton lit, je présume. »

Il voulait la pousser à bout ? Soit. Qu’il en soit ainsi. Ce sourire que Dyncan avait sur ses lèvres… Rah qu’est-ce qu’il pouvait l’énerver ! Ses paroles, ses gestes, mais le pire était bien ses regards. Gardant toujours sa lame dans sa main, prête à l’utiliser à la première occasion, elle fit quelques pas dans sa direction. Quelque part, cette remarque ne la surprenait pas. Il devait bien avoir une vie à Brisdan. Vie qu’elle ne tenait pas à connaître. Ennemi, vous vous en souvenez ? D’où, elle se tenait droite devant lui, sans trop laisser ses sentiments rentrer dans le jeu.

« Mais arrive-t-elle à contempler le vide dans ton cœur ? On dit qu’au plus de femmes un homme prend, au plus vitale est sa quête vers quelque chose de plus fort. Et vu ta manière de trainer par ici la nuit, ton métier… Je présume que tu dois sauter sur toute offre quand il y a un peu d’espoir de combattre quelqu’un… »

Elhiès continuait à s’avancer vers lui, la lame dans la main, elle se trouvait à présent à quelque centimètres de lui. Il ne fallait faire qu’un geste pour toucher l’autre.

« Une vie amoureuse vide… Des combats… du sang…. Est-ce qu’à part l’adrénaline et l’envie de combattre, il y a une raison pourquoi tu te bats… »

Tournant au tour de lui, toujours sans le toucher elle ajoutait dans un léger souffle.

« Je présume que non… »

De retour devant lui, elle jeta sa lame à quelques mètres d’eux dans un arbre. Le défiant du regard. Elle pouvait très bien se battre au corps à corps. Fallait pas être fort et grand pour mettre l’adversaire à terre. Tout dépendait la tactique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   Mar Jan 25 2011, 23:15

Quoi, comment ça ? Il n'était pas son centre d'intéret ! Quel dommage, lui qui était pourtant sur d'être son centre du monde. Il fit une mine un peu déçu, mais c'était pour mieux se moquer d'elle comme toujours, et surtout la mettre en colère car c'était son activité favorite. Elle lui fit certainement payer cette affront avec le méchant coup de tête qu'elle lui mit par la suite. Ce genre de coup bas c'est extrêmement salaud, et en plus ça fait un mal de chien. Déjà quand vous vous cognez juste la tête contre une étagère sa fait mal, mais se prendre le crane de quelqu'un à toute vitesse sur le front, est comme se prendre un coup de sabot de cheval. Le cerveau fait un vrai allé-retour dans la boite crânienne en se cognant contre les parois. Voilà, vous imaginez un peu la douleur, d'ailleurs, pendant une bonne trentaine de seconde, Dyncan eut l'impression d'avoir sa masse grise qui continuait de danser la samba dans sa tête et c'était loin, très loin d'être agréable. Ce n'est pas se qui empêcha le jeune homme de trouver de quoi répondre à la jeune amazone. La douleur s'estompait plus rapidement que prévu, c'était plutôt rassurant. La preuve, il venait de se moquer d'elle. Elle n'avait pas l'air d'apprécier plus que ça, enfin depuis le temps elle commençait à avoir l'habitude. Le soldat aime lancer des piques du genre, comme la petite dernière qui était sur le fait qu'il pouvait avoir toutes les femmes qu'ils voulaient. Ce n'est pas faux, a Brisdan son cœur n'est pas prit. Il y a des prétendantes, mais aucune n'éveille son intérêt hormis pour passer une nuit de plaisir. Oui, c'est un salaud, et encore il l'est surement moins que d'autre. Il ne sort pas tous les soirs avec une femme différente, juste une fois de temps en temps. C'est dernier temps, il voit moins de femme qu'avant, pour la bonne raison qu'il a tendance à penser à Elhiès.

-Claquer des doigts...j'ai pas besoin de me fatiguer autant. Elles viennent me voir sans que je leur demande ! se vanta t'il.

C'était vrai sans vraiment l'être. Une ou deux fois, il a bien eut des femmes qui sont venues le voir, mais c'est rare. Le reste du temps, c'est lui qui va vers elle. Mais il voulait se vanter, énerver l'Amazone, la rendre jalouse, ou quelque chose dans le genre. Alors tout les moyens étaient permis pour se faire. Sans bouger, il la regarda s'approcher, il n'avait pas l'intention de bouger ou de montrer une once de peur car ce n'était pas le cas. Les paroles de Eli ne le lui firent rien, si elle voulait le mettre en colère c'était raté. A la place, il se mit à rire, oui, c'était tellement drôle.

-Qu'est-ce que tu peux te tromper sur mon compte ! J'ai certes autant de femme que je veux, mais c'est peut être car je n'ai pas envie de m'attacher à elle, et puis elles n'ont rien d'intéressant, du moins pour le moment. Je n'ai pas encore trouvée celle qui pourra me faire vibrer !

Enfin si, il l'avait trouvé cette femme, celle qu'il ne pouvait pas oublier, celle à qui il pensait tout le temps, celle qu'il désirait si souvent mais qu'il ne peut avoir. Elle continua d'avancer et lui resta à sa place, il ne bougerait pas. C'était faux, sa vie amoureuse n'était pas vide, il n'y avait pas que les combats et le sang. Il y a des tas d'autres choses dans sa vie, comme par exemple...comme...il y a... bon sang, qu'est-ce qu'il y a ? Sa vie ne peut pas être aussi misérable, il n'arrivait pas à réfléchir de manière posé. Non, elle faisait ça uniquement pour l'embrouiller, pour lui faire croire des choses. Il a des amis, il aide sa patrie, alors non sa vie n'est pas si vide et dénué de sens. Quand elle tournait autour de lui, il la suivait du regard. Elle voulait juste l'énerver. Peut être que la réponse à tout ça, à ce qui lui "bouffe la vie" en ce moment c'est elle. Elle venait de lâcher son arme, il ne savait pas pourquoi, si elle ne voulait pas se battre tant mieux ou tant pis. Plus il la regardait, plus son cœur battait de plus en vite et de plus en plus fort. Que lui arrivait t'il ? Dyn voulait se battre contre lui même mais la bataille semblait perdu d'avance. C'était comme si tout son corps s'enflammait d'un coup sans la possibilité de l'éteindre. Très rapidement, il s'approcha d'elle comme s'il se jetait sur elle. Mais il prit juste son visage entre ses mains et l'embrassa. Malgré tout ses efforts, il n'avait pas put résister à ses pulsions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   Mer Jan 26 2011, 16:26

-Claquer des doigts...j'ai pas besoin de me fatiguer autant. Elles viennent me voir sans que je leur demande !

Elhiès levait les yeux vers le ciel étoilé. Quelle prétentieux celui-là ! Et il ne faisait rien pour attendre. Vraiment tout pour l’agacer. Ah et le pire dans tout ca, c’est qu’il y arrivait ! Oh oui, il l’énervait. Son caractère l’énervait. Pourquoi est-ce qu’elle arrivait pas à le tuer ? Il était si énervant… si … Ah elle arrivait même pas à trouver le mot exacte pour le définier !

-Qu'est-ce que tu peux te tromper sur mon compte ! J'ai certes autant de femme que je veux, mais c'est peut être car je n'ai pas envie de m'attacher à elle, et puis elles n'ont rien d'intéressant, du moins pour le moment. Je n'ai pas encore trouvée celle qui pourra me faire vibrer !

Jouant avec sa lame tout en s’avançant vers lui, elle le fixait du regard. De l’ennuie… oh oui, il commençait à l’ennuyer à parler de ses conquêtes. Et quoi est-ce que cela pouvait bien l’intéresser ? Elhiès ne voulait pas parler de tout ca. Ce qu’elle voulait était se battre. Et par parler de sa vie. Elle n’avait rien à faire de la vie qu’il menait ou qu’il voulait mener. Franchement pourquoi est-ce qu’il parlait de ca ? Peut-être qu’au fond cela irritait Elhiès parce qu’elle était jalouse ? Oui, possible. Mais elle était bien trop fière de se l’avouer. Ballant doucement, elle lui dit sur un ton ennuyeux.

« T’as fini de parler de tes conquêtes ? »

Jetant la lâme contre un arbre, elle se présentait devant lui. Il n’avait pas bougé d’un pouce. Elle le fixait, le déviait du regard. Oh oui, qu’il l’attaque donc. Et lorsqu’elle pensait qu’il allait enfin s’attaquer a elle, ca furent ses lèvres qu’elle sentit à nouveau sur les siennes. Un doux plaisir. Sans vraiment s’en rendre compte, Elhiès avait fermé ses yeux, profitant des lèvres du jeune soldat. Lorsque soudainement elle se réalisait qu’elle était à nouveau entrain de s’abandonner à lui. De se donner à lui. Son recul fut brutale. Elle le repoussait en lui donnant un violent coup de pied dans l’estomac.

« Mais qu’est-ce qui te prend ! As quel jeu penses-tu donc jouer ?! »

La guerrière en elle et la femme qu’elle étaient se battaient intérieurement. Avec quel sortilège l’avait-il envouté ? Car il ne put que s’agit d’autre chose que d’un quelconque charme pour faire un telle ravage dans son cœur, dans son âme, dans toute son corps. Un deuxième coup de pied partait, de la rage. Oh oui, elle ressentait de la rage. De la rage parce qu’au lieu de se battre avec elle, au lieu de la tuer, il s’amusait avec elle. Et qu’elle avait envie qu’il l’embrasse. Mais c’était interdit. C’était de la trahison. Et pourtant malgré la haine qu’elle ressentait pour lui, c’était impossible de contrôler cette pulsion. A son tour, l’amazone s’était jeté sur lui, non pour l’attribuer un autre coup, mais pour l’embrasser. Oui, il devait l’avoir envouter, ca ne pouvait qu’en être autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   Dim Jan 30 2011, 01:36

Dyncan parlait de ses conquêtes et ça avait l'air de déplaire à la demoiselle. Alors si ça lui déplait autant continuer, c'était tellement génial de l'énerver. Le jeune homme s'était découvert là une véritable passion : énerver l'Amazone. En plus de ça, il n'y a rien de plus facile à faire, elle va dans le rouge tellement rapidement. Il reconnait là un fort caractère, surement plus fort que le sien, quoi que c'est différent. C'est juste qu'elle n'apprécie pas entendre les diverses aventures que le soldat peut avoir avec d'autre femme. C'est peut être le signe d'une quelconque jalousie. A cet idée, il eut un petit sourire intérieur, c'était le meilleur, oui, il n'y avait pas d'autre mot à ça.

-Pourquoi est-ce que j'arrêterai de parler de mes conquêtes ? Tu ne trouves pas ça intéressant ? Ça t'énerve ? Dans ce cas si ça t'agace je vais continuer...
se moqua t'il avec son petit sourire de vainqueur.

C'est là qu'elle se décida d'avancer, surement pour passer à l'attaque. Sauf que plus elle approchait plus il flanchait. Résister, il devait résister à ses idées, ses pulsions et se désir qui le rongeait de l'intérieur. Son ventre s'était transformé en une volière à papillon, s'en était presque infernal. A cause de ça, il avait du mal à se concentrer, il n'arrivait pas à faire partir cette envie de lui sauter dessus. Il devait se montrer plus fort, il devait rester ou il était. Après tout c'est un soldat, il devrait pouvoir le faire. Mais non, plus il fixait son regard, plus sa volonté avait l'air de fondre comme de la neige au soleil. Perdu, c'était couru d'avance. Il était venu dans l'espoir de la voir, et il l'avait vu, mais il espérait tellement plus en venant. Tout ce qu'il voulait c'était pouvoir la toucher de nouveau, sentir sa peau contre la sienne, sa chaleur le réchauffant, sa voix si délicate, elle était si...si tout...se passer d'elle était impossible. Eli est devenu sa drogue, être loin d'elle ça le déchire, mais est-ce la même chose pour elle ? L'Amazone avait l'air de cacher son jeu assez bien, mais il était presque certain qu'elle bouillonnait de la même manière que lui. Quand finalement il ne put plus résister, il se jeta sur elle et l'embrassa ça. Bon sang que c'était merveilleux, il avait l'impression de revivre, la vie lui semblait tellement plus belle tout d'un coup. Son cœur battait si vite qu'il avait l'impression qu'il finirait bientôt par lui sortir de la poitrine. Mais elle le repoussa et le baiser prit fin. C'était déchirant. Il ne ressentit pas la douleur du coup, mais plutôt celle de son cœur en train de sombre dans l'abime d'un désir inassouvie. C'était tellement triste, il la regarda sans rien dire. A quel jeu il jouait ? Si seulement ce n'était qu'un jeu. Mais voilà, le jeu était tout autre, c'était ses sentiments qu'il jouait dans cette histoire. Même si elle l'avait repoussée, il avait tellement envie de retenter sa chance, au fond il espérait qu'elle craque et qu'elle réalise qu'elle se trompe. De nouveau, elle le frappa et il ne fit rien pour se défendre. Il la voulait tellement, au plus profond de son être. Elle est la seule chose qui lui manque, la petite graine nécessaire à son bonheur. Sans elle, il n'est rien. Cette fois ci, c'est elle qui craqua et qui se jeta sur lui pour l'embrasser. Son cœur remonta brutalement à la surface. Ho oui, il ne pouvait plus se passer d'elle. Il répondit à son baiser avec envie, ce fut brutal et sauvage, deux fauves enragés ne pouvant contenir leur rage, mais dans ce cas là, la rage serait plutôt de l'amour. Il la prit contre lui, pouvant enfin sentir la chaleur de son corps irradier le sien, voila une sensation bien agréable. Ses mains parcourait le dos de la guerrière. Si seulement se moment pouvait durer l'éternité... D'une manière assez brute, il la poussa contre un arbre sans jamais lâcher ses lèvres. C'était déraisonnable, mais comme on le dit "le cœur à ses raisons que la raisons elle même ignore". Dyn le savait, ce n'était pas un coup comme ça, il était vraiment accroc à cette fille tout simplement car il est amoureux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   Dim Jan 30 2011, 12:09

-Pourquoi est-ce que j'arrêterai de parler de mes conquêtes ? Tu ne trouves pas ça intéressant ? Ça t'énerve ? Dans ce cas si ça t'agace je vais continuer...

« Faut que tu apprennes la différence être l’agacement et l’ennuie profonde… »

Est-ce que cela l’agaçait ? Oui surement mais pas question qu’elle lui donne la satisfaction de lui dire la vérité. Oh que non, plutôt mourir que de devoir avouer à elle-même ou encore à lui que ca l’énervait et la rendait jalouse. La jalousie ne pouvait pas exister car cela voudrait dire qu’elle tienne à lui. Et elle se refusait de tenir à un homme. Elle refusait de tenir à un soldat, à lui. Non non non. Elle ne l’aimait pas, y avait rien entre eux. Et pourtant il n’allait pas tarder à l’embrasser, changeant d’un claquement de doigts toutes ses pensées.

Il l’avait embrassé, doux plaisir brutale. Mais après quelques instants, Elhiès l’avait brutalement repoussé. Elle n’avait pas envie de tomber dans son filet. Pas encore, pas maintenant. Et ca l’enrageait, plus qu’il pouvait l’imaginer. Cette lutte intérieure. Se battre contre elle-même. Contre ses sentiments, son désir… Et puis toutes ces convictions… Non c’était insupportable. Le frappait à plusieurs reprises, il ne se défendit même pas. Mais qu’est-ce qu’il avait tout à coup ? Lui qui aimait lui montrer être plus fort qu’elle, pourquoi ne se défendit-il pas ? Et puis la perte de contrôle, l’envie de le sentir, de sentir sa chaleur, l’envie qu’il lui appartient, qu’ils forment qu’un, l’envie ou simplement pulsion bestiale ? Ah surement un peu des deux.

Il y avait une chose qu’Elhiès voulait plus que de le tuer, et c’était qu’il l’appartient. C’était une idée stupide, mais c’était pourtant la vérité. Au deuxième baiser, baiser qu’elle avait engendré, elle ne pouvait plus nier le fait qu’elle le voulait, qu’elle avait envie de lui, qu’elle le voulait tellement fort que cela faisait mal à l’intérieure. Ce genre de passion, Elhiès s’était juré de ne jamais vouloir les ressentir, de ne jamais se laisser dominer par un quelconque désir envers la gente masculine. Ne jamais tomber sous leur influence, les canaliser, les mater et les dominer sans leur donner la moindre chance de faire d’elle le jouet soumis de ses passions. Elle se le jurait, elle se le répétait inlassablement, des « jamais » qui perdaient de leur assurance sous les caresses du jeune homme. Ces mains sur son corps, ces baisers sur sa peau, elle avait l’impression de s’enflammer et ne sentait pas son esprit qui se soumettait doucement au charme indécent de cet inconnu. Au plus qu’elle se laissait aller à ses envies, à cette rage que certains qualifiaient d’amour, au plus qu’elle était entrain de se perdre. Tuer… elle devait le tuer et pas… Son dos touchait brutalement l’arbre, mais cela ne lui faisait rien, bien au contraire, cela ne faisait qu’augmenter son désir brutale. Il ne fallait pas, la voix intérieure lui crier d’arrêter de prendre sa lame et de le tuer, qu’elle pouvait l’avoir à sa merci. Mais elle n’était pas capable d’obéir à sa tête, son cœur avait prit possession d’elle et ne semblait pas la laisser partir aussi facilement. Elle frémit agréablement quand les mains de Dyncan retrouvèrent sa peau, saisissant sa hanche pour la ramener contre lui sans qu’elle ne sente plus aucun contrôle de sa part. Elle n’était plus que désir, un gigantesque brasier qui détruisait tout et se détruisait elle-même sous cette incontrôlable envie d’être toute entière à Dyncan, et que la réciproque soit vraie. C’était pourtant de la pure folie, car ils ne pouvaient pas continuer éternellement de cette manière. Elle le savait très bien, lui devait bien s’en douter. Mais pourtant à cet instant précis, elle n’y pensait pas. De même pour tout les remords qu’elle aura par la suite, pour son envie de se punir, de se sentir une traitresse envers les siennes… Non pour l’instant tout cela était sans intérêt, elle ne pensait qu’à une seule chose et c’était Dyncan. Ses jambes autour de ses hanches, Elhi commençait à poser sa main sur l’épée du jeune homme. Meilleur moment de le tuer, mais au lieu de ca, elle le défaisait de son épée qu’elle jetais un peu plus loin. Après quelques secondes la protection du soldat ainsi que la chemise allait rejoindre l’épée sur l’herbe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   Jeu Fév 03 2011, 22:33

Que ce soit de la jalousie ou de l'ennuie, du moment que ça embête la jeune femme tout était bon. Bien sur, si c'était de la jalousie c'était beaucoup plus drôle et amusant. C'est fou, ça devenait une véritable passion de tout faire pour l'agacer.

-Ho j'arrive à t'ennuyer ! C'est mieux que je ne l'espérai !
s'exclama Dyncan.

Hé oui, il a toujours réponse à tout, il a cette manie de toujours vouloir avoir le dernier mot. C'est comme ça, c'est dans son caractère et personne n'a jamais réussit à le faire changer. Elle pourrait bien répondre et il trouverait encore une chose à répondre même si ça ne rime à rien. C'est justement le genre d'attitude qui agace bon nombre de ses amis et des autres personnes qu'il connait. Imaginé le faire ça à son supérieur, ça devient souvent assez drôle car son supérieur s'énerve et devient rouge de colère alors que lui reste calme, continue de plaisanter et s'en amuse encore plus car il a réussit à piquer au vif sa cible. Désagréable, c'est le cas de le dire, Dyn est vraiment un sale type quand il l'a décidé. C'est peut être pour réellement avoir le dernier mot qu'il l'embrassa. Malheureusement elle le repoussa violemment. Sauf que juste après c'est elle qui se lança sur lui pour l'embrasser à son tour. Le monde tournait t'il à l'envers ? Ce n'est pas elle qui lui criait dessus qui ne voulait pas l'aimer ? Certes, elle ne lui avait pas dit ça, mais il l'avait comprit depuis bien longtemps. Car leur rencontre se déroulaient souvent de cette manière. La haine, des cris, des insultes, des mensonges et après la passion, une passion qui ferait peur au diable lui même. Alors qu'est-ce qu'il se passe réellement entre eux. Peut on vraiment dire qu'ils se détestent ? Car à priori on n'embrasse pas son ennemie, on a plus envie de le tuer. Eli essayait presque tout le temps de le tuer, mais elle échouait à chaque fois en laissant tomber les armes. Sous cette histoire, il y a vraiment quelque chose de pas net. De son coté le soldat sait qu'il n'a pas put la tuer la première fois car il a eut un véritable coup de foudre pour elle. Pourtant, il n'a jamais crut à ça, les coups de foudre, comme si on pouvait d'un simple regard tomber amoureux d'une personne. Mais ça lui était arrivé, peut être pas au premier regard, mais elle dégageait quelque chose qu'il aimait. Pour la jeune femme c'était peut être la même chose. Un jour, il devrait lui poser la question, mais il connait déjà la réponse, des insultes ou du mensonge, voir les deux en faites.

Il se laissa embrasser, comment résister à son propre désir. Le jeune homme avait l'impression qu'un brasier avait prit la place de son cœur, c'était une sensation étrange mais qui ne le dérangeait pas plus que ça. Plus ce brasier brule, plus la passion et le désir grandit. Avoir la jeune femme contre lui avait un petit quelque chose de magique mais il avait également l'impression de perdre tout contrôle. Ce devait être le cas de Elhiès qui n'avait plus l'air d'avoir l'intention de le tuer. Il ne fit rien quand il sentit qu'elle prenait son épée, elle la jeta sur le sol. Elle fit de même avec le plastron qu'il portait et la chemise qui couvrait son torse. Dyn se remit à l'embrasser de plus belle puis fit glisser ses lèvres à son cou. Ses mains caressèrent ces cotes pour se balader sur ces fesses et ces cuisses. Il n'avait pas l'intention d'arrêter, maintenant qu'il avait commencé, se serait frustrant d'en rester là. A aucun moment, il ne pensa aux autres soldats, au fait que l'un deux puisses partir en patrouille ou à sa recherche et qu'il puisse tomber sur ce spectacle. Justement, c'était plus excitant comme ça, prendre le risque de se faire surprendre par quelqu'un... Ses lèvres retrouvèrent le chemin de celle de la jeune femme et il l'embrassa avec encore plus d'envie. Sa main gauche passa doucement sous le haut que portait la jolie blonde afin de caresser un peu plus sa peau. Tout aussi lentement, il le fit remonter dévoilant à chaque secondes un peu plus de peau, et enfin le bout de vêtement tomba. Ses lèvres se mirent à errer sur la poitrine de la belle...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   Dim Fév 06 2011, 17:44

Il devait être vraiment sure de lui de laisser l’amazone prendre son épée. Et qu’est-ce que c’était tentant de le prendre et lui trancher la gorge. D’ailleurs c’était ce qu’elle aurait du faire. Pourquoi ne l’avait elle pas fait ? Pour la simple bonne raison qu’elle était trop envouté pour réfléchir, pour penser à autre chose que ce désir ardent de l’avoir, qu’il lui appartient et qu’elle lui appartienne. Et comment résister ? Comment lutter ? Oh elle luttait, elle luttait de toutes ces forces pour résister, pour reprendre le contrôle de son corps. Mais c’était comme demander au Diable d’être aimable… C’était tout simplement impossible. Les mains du soldat qui lui caressait le corps, lui faisait frissonner…. Comment pouvait-on résister à une telle passion, à des tels sentiments ? Néanmoins si Elhiès se serait vraiment rendue compte qu’elle était entrain de se perdre, mais se perdre totalement, peut-être qu’elle aurait trouvé la force d’arrêter tout ca, avant qu’il soit trop tard, a moins que c’était déjà le cas ?

Néanmoins ca fut un bonheur de ne plus l’entendre parler. Car oh, oui qu’est-ce qu’il pouvait l’énerver. Bientôt ils se retrouvaient tout les deux nus, corps contre corps, uniquement leur chaleur corporelle pour se réchauffer. Oh bien sure ils avaient pu être surprit. En y pensant cela aurait peut-être même pu être marrant. Rien que voir le visage d’un des connaissances de Dyncan ou encore une autre amazone… Quoi que dans le dernier cas, cela ne pouvait pas être si amusant que ca, car cela voudrait dire qu’Elhiès allait être vu comme une traitresse et être mise à mort, à moins qu’elle tue l’amazone. Mais elle ne pouvait pas tuer un des siennes. C’était déjà assez comme ca qu’elle était entrain de les trahir rien qu’en faisant l’amour avec cet homme. Et pourtant l’idée de le tuer lui effleurait plus qu’une fois l’esprit, mais passait à l’acte était et semblait toujours rester plus que difficile. Mais quelque part l’idée de l’aimer était plus fort que détester, mais ca elle ne s’avouerait jamais. Même pas à elle-même. L’acte d’amour fut quand même brutale, remplit de passion mais avec une graine de violence. Mordillant à plusieurs reprises l’oreille de Dyncan, passant doucement ses ongles sous sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   Lun Fév 07 2011, 22:58

Maintenant que les choses intéressantes commençait, pourquoi s'arrêter en si bon chemin ? S'il y a bien une chose que Dyncan ne ferait pas c'est faire marche arrière, même si la raison le lui dit. D'ailleurs, que disait sa raison ? Elle se taisait et se terrait dans un coin de sa tête. Comment pourrait t'elle vaincre se désir si déraisonnable. L'interdit à toujours était plus puissant que ce qui est permis de faire. Voilà une raison qui le poussera à continuer. De plus, la jeune femme à également l'air de s'intéresser à lui, sinon elle ne serait pas là dans ses bras en train de l'embrasser. Bon, il se peut qu'elle se s'intéresse pas vraiment à lui, mais qu'elle soit attirée. C'est pas vraiment la même chose, "s'intéresser" à lui voudrait dire qu'elle pourrait avoir des sentiments, alors que "l'attirance" ça peut être juste sexuel et rien de plus. Au fond, Dyn espérait que c'était plus que de l'attirance. Lui de son coté il avait déjà écouté son cœur, il était amoureux, il craquait pour elle. Mais il ne pouvait pas lui dire, pas maintenant, c'était trop tôt et il risquait de la faire fuir. La voir que de temps en temps c'était pas mieux, surtout si ce n'était que pour coucher avec, mais c'était mieux que rien. Un jour ou l'autre, elle finirait bien par discuter avec lui, par apprendre à le connaitre mieux et voir qui se cache derrière se type arrogant et désagréable tellement sûr de lui. Oui, elle verrait l'homme derrière l'armure et craquerait peut être pour lui. Seul le temps pourrait faire évoluer leur relation.

L'heure était aux baisers et aux caresses. La température entre eux montait de manière crescendo et ne semblait pas avoir de limite. Chacun effeuillait petit à petit, laissant voir de plus en plus leur corps jusqu'à ne posséder plus aucun vêtement sur eux. Dyncan ne pouvait qu'admirer le corps de l'Amazone, elle est sublime, et ça suffit à le rendre encore un peu plus fou d'elle. Comment pourrait t'il se passer d'elle ? Chaque fois qu'elle effleure sa peau de ces lèvres, il ressent d'étrange frisson qu'aucune femme n'a jamais réussit à lui faire ressentir. Chaque baiser le remplie tellement de joie...personne ne lui fait cet effet là. Les deux avaient une fois de plus perdu la raison, ce qui devait arriver arriva, une fois de plus, toujours au milieu de ces bois, dans l'inconfort le plus total. A quoi bon penser au confort ? La passion et le désir était tellement ardent que tout le reste n'était que superflus. Tout a une fin, même les instants les plus délectable. Le jeune homme était assit contre l'arbre, la jeune femme contre lui. Dyn avait chaud, très chaud, son corps perlait de sueur, et il reprenait un souffle normal petit à petit. Il tourna son regard vers le ciel, il aperçut la lune entre les feuilles des arbres, elle brillaient faiblement et lui rappelait que d'ici peu, la jeune femme le repousserai comme à chaque fois. Ce moment là, il le redoutait. Oui, cette instant ou il semble devenir de nouveau un étranger pour elle, un ennemie qu'elle doit abattre. Voir son regard devenu si doux redevenir haineux. C'est comme si elle lui déchirait le cœur quand elle faisait ça. Il passa sa main dans les cheveux blond de la jeune femme, avec une extrême douceur. Le guerrier aurait aimer lui avouer ce qu'il avait sur le cœur, mais c'était certainement loin d'être une bonne idée. Alors, il se contenta juste de poser sa joue contre sa tête et de profiter de cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   Mar Fév 08 2011, 00:07

C’était fou de ressentir une telle chose pour son ennemie, pour un homme. Ca la rendait dingue. Le regard d’Elhiès se posait un court instant sur Dyncan. Elle l’observait. Il était tout ce qu’elle détestait tout… Son arrogance, son allure, sa manière de parler, d’agir, de se battre, oui tout ce qu’elle voyait ne pouvait que demander du méprit de la haine. Mais pourquoi est-ce que ces autres sentiments contradictoires venaient faire surface ? Comment une telle chose était possible ? Peut-être que son idée de penser qu’il l’avait envouté n’était pas si faux que ca… Mais comment aurait-il réussit à faire ca ? Et puis la sorcière du village amazone aurait vite remarqué si elle était envouté ? Sans parler que des deux autres sorcières avec qui elles venaient de faire alliance récemment… Donc non cette idée était assez ridicule. Cela ne pouvait pas être ca… Mais quoi alors ? Son cerveau cherchait mais ne trouvait une aucune solution. C’était à en perdre la raison…. L’acte fut fabuleux, mais comme toujours, Elhiès était remplit de doutes et de remords. Comment avait elle pu faire une chose pareil ? Mais qu’est-ce qu’elle avait dans la cervelle ? A quoi tout cela allait aboutir ?

Pendant un court instant Elhiès fermait les yeux, profitant de la main du soldat qui lui caressait doucement les cheveux. Mais très vite, elle les ouvrait et se relevait. Elle ne pouvait pas rester plus longtemps ici. Elle ne voulait pas. Traitresse… Oui, une grande traitresse. Et tout ca à cause de lui. Parce qu’elle n’arrivait pas à ne pas lui céder. Mais que ce qui ne tournait pas rond chez elle ? Elle avait de la haine. De la haine envers elle-même. Oui elle se détestait de ne pas avoir su résister, d’avoir des sentiments pour cette homme. Et devinez vers qui elle jetait sa haine. Vers la seule personne qui se trouvait près d’elle en ce moment…. Et oui, Dyncan. Se relevant d’un coup de sec, elle prit ses vêtements et commençait à s’habiller rapidement. Pas envie de discuter. Oh non pas du tout. Se battre ? Mmm peut-être. Mais là, c’était surtout s’habiller et s’armer qu’elle voulait et plus se sentir si vulnérable, si nue, si désarmée.

Après s’être vêtue, elle sortait son arme d’un coup sec de l’arbre. Se tournant vers Dyncan, toute affection avait disparaît dans ses yeux. Mais se battre ? Non elle ne voulait pas se battre. Elle détestait trop fort… elle le détestait… Elle se détestait.

« Qui je ne te vois plus ici… Dyncan. »

Oui, première fois qu’elle prononçait son prénom. D’habitude elle faisait tout pour ne pas prononcer son nom, utilisant le plus souvent le mot soldat ou encore le tutoyant sans utiliser son prénom.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   Jeu Fév 10 2011, 00:44

Le petit moment calme ne dura pas longtemps, la blonde ne tarda pas à se relever assez vite sans lui accorder le moindre regard ou lui parler. Elle se dépêchait de trouver ces vêtements, un peu comme si le diable était à sa poursuite. Dyn baissa les yeux et soupira discrètement. C'est fou ce qu'elle était prévisible, il savait depuis le début qu'elle se relèverait et qu'elle ne serait surement pas de bonne humeur. Car oui, là, elle était tout sauf joyeuse et jovial. Elle était fermée, et de très mauvaise humeur. A son tour, il se leva et mit seulement son pantalon de cuir. Il la regardait s'habiller. Ces mouvements était rapide et pas très précis, signe qu'elle était en colère. Qu'est-ce qu'il pourrait bien lui dire ? Un seul mot et elle s'énerverait encore plus. Il s'approcha un peu mais s'arrêta, il hésitait, devait t'il lui parler ou la toucher pour la calmer. L'un ou l'autre ne marcherait pas. Bien qu'il n'ait jamais réellement discuté avec elle, il commence à connaitre son caractère mieux qu'elle ne peut le penser.

Ely, quand elle eut finit de s'habiller, après avoir récupéré son épée, elle se tourna vers lui. Elle n'avait absolument pas l'air amicale. C'est fou comme elle pouvait faire la part des choses, et oublier ce qui c'était passé juste avant. Tout ça faisait mal au cœur du jeune homme. Ce qu'il c'était passé juste avant n'avait peut être pas d'importance, mais c'était tellement mal venu et puis si rapide d'agir ainsi... Ce qu'elle lui dit pas la suite n'était pas mieux. Elle ne voulait pas le revoir ici. Ho, ce n'était pas très étonnant de l'entendre dire ça, mais ça le dérangeait, il commençait à en avoir marre de se faire jeter ainsi, elle pouvait être un peu plus aimable. Cette fois ci, il n'avait pas envie de faire marche arrière, qu'est-ce qu'il risquait ? Mourir ? Ho si elle veut le tuer, qu'elle le fasse, ça sera moins dur pour lui comme ça.


-Sinon quoi ? Tu vas me tuer ?
demanda t'il sur un ton de défi, Ça fait longtemps que tu veux me tuer, alors tu n'as qu'à le faire tout de suite, comme ça tu seras sur de ne pas me revoir. Tu ne me reverra plus jamais ! Il s'approcha et écarta les bras pour montrer qu'il était désarmé et vulnérable. Alors, qu'est-ce que tu attends ? Va si ? TUE MOI ! la provoqua t'il en faisant un pas vers elle. Tue moi, je me défendrai pas ! Fait moi souffrir si tu en as envie...

C'était fou de sa part de la défier ainsi, mais il ne voyait que ça. Elle était énervée en plus de ça, alors ça pourrait être dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   Jeu Fév 10 2011, 12:40

Elhiès tournait son regard vers Dyncan. Elle l’observait un long moment avant de s’approcher de lui. Il la défiait… et c’était une chose à ne jamais faire avec Elhiès, car elle avait un caractère bien trop trempé. Elle ne dulgeait pas la domination, elle ne dulgeait pas qu’on la défie. Il voulait mourir ? C’était vraiment ce qu’il souhaitait ? Et bien c’était un souhait qu’elle pouvait facilement exaucer.

« Si telle est ton désir… »

Sa droite partait presque immédiatement après avoir prononcés ses mots. Violente, oh oui, la violence avait toujours fait parti d’elle. C’était la seule manière qu’on pouvait avoir pour se protéger. Physiquement mais quelque part aussi mentalement. Elle prit la tête du soldat entre ses mains et lui donnait un violent coup de genou dans l’estomac avant de le jeter contre un arbre.

« Bat toi, Dyncan. Tu penses que j’en suis pas capable? Que je ne suis pas capable de te tuer ? Et bien tu te trompes !»

Pourquoi il refusait de se battre? Pensait-il vraiment qu’elle ne serait pas capable de le tuer ? Qu’elle ne pourrait pas après ce qu’ils ont fait ensemble ? C’était ca qu’il voulait prouver ? Et bien il avait tort ! Car elle pouvait très facilement le tuer. Elle s’approchait du soldat, à terre. Pourquoi ne se défendait-il pas. Est-ce qu’il voulait vraiment mourir ? Non il devait penser qu’elle n’était pas capable de le tuer… Oui, ca devait être ca. Pourtant elle en était capable. Jusque là, il avait été plus fort qu’elle… Mais si il ne se battait pas. Mais elle voulait qu’il se bat, qu’il se défend ! Elle le frappait encore et encore, le sang de Dyncan sur ses mains, elle devenait furieuse qu’il ne se défendit toujours pas.

« BAT TOI !!! »

Encore un coup, et Elhiès finit par se retirer. Ce n’était même pas amusant de tuer un soldat ainsi. De tuer Dyncan ainsi. C’était pas ainsi que cela devait se passer. Bien que la rage la consommait à l’intérieure, Elhiès reculait. Trop facile… Beaucoup trop facile de l’achever ainsi. Mais peut-être que quelque part ce n’était qu’une excuse pour ne pas le tuer ? Peu importe. Elle rangeait sa lame dans sa botte. Elhiès ignorait ce que Dyncan voulait et au fond, elle ne souhaitait même pas savoir. La seule chose qu’elle voulait c’est partir loin de lui. Loin de tout ca. Car au fond, Elhiès ne comprenait pas ses sentiments. Cela ne pouvait pas être de l’amour. Non non, c’était attirance physique. Oui, oui cela devait être ca. Cela ne pouvait pas être autrement. Son regard s’arrêtait sur le visage en sang de Dyncan et elle soupirait. Elle s’approchait du lac, trempait un morceau de tissu qu’elle venait de déchirer et s’approchait de lui, nettoyant ses blessures. Qu’est-ce qui lui prit encore ? Elle n’avait pas envie de parler, elle n’avait pas envie de lui parler, ainsi elle se contentait de nettoyer ses blessures sans dire un mot, sans pour autant montrer des remords de ce qu’elle avait fait. Quand on la défie, on doit pas s’attendre à des sourires et des caresses de sa part. Il aurait du se douter qu’elle n’allait pas retenir se colère.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   Sam Fév 12 2011, 01:27

Oui, Dyncan défiait la jeune femme, il affichait clairement son intention en lui disant tout ça. S'il elle voulait le tuer, qu'elle le fasse maintenant, là, tout de suite, ça serait tellement plus rapide. A quoi bon attendre une fois de plus leur prochaine rencontre. Si elle le haie tant que ça, elle devrait pouvoir parvenir à le tuer sans la moindre difficulté, surtout qu'il ne se défendra pas. Cette fois ci, c'était à elle de prouver qu'elle était capable de lui retirer la vie. Lui, il avait eut sa chance lors de leur première rencontre, mais il n'y était pas parvenu et sait qu'il ne pourra pas le faire de toute manière. Elle le frappa, ce n'était pas une grande surprise. La droite qu'elle lui avait mit lui fait tourner la tête brutalement, sa mâchoire lui fit un peu mal, mais il avait vu bien pire. Puis, ce fut un violent coup de genoux dans le ventre qui le fit suffoquer. Ce genre de coup ne fait jamais du bien et effectivement, il avait mal. Il resta plié, les mains sur son estomac quelques secondes. Le jeune homme finit par tomber à genoux au sol et poser une main pour se tenir. Il leva la tête pour la regarder. Elle voulait qu'il se relève et qu'il se combatte mais il n'en avait pas envie. Il lui tiendrait tête et ne céderai pas. Négativement, il hocha la tête.

-Si tu ne me tue pas maintenant, c'est que tu n'en seras jamais capable et tu le sais aussi bien que moi. Pour une fois que tu as l'avantage, tu n'as même pas intelligence de l'utiliser à ton avantage. Si tu dis en être capable, alors va si, transperce moi de ton épée !

La défié, c'était ce qu'il avait de mieux à faire même s'il pouvait en perdre la vie. Il cracha du sang sur le sol, du à sa joue intérieur qui avait mordu contre ses dents lors du coup de poing. De nouveau, elle le frappa, ho c'était de la colère tout ça. Il s'en prit vraiment plein la gueule, c'était le moins qu'on puisse dire. Et elle finit par s'arrêter, lui donnerait t'elle le coup final ? Non, elle se détourna comme si elle allait partir. Dyn s'adossa contre un arbre assit par terre, sentant du sang couler de son front et de ses lèvres. Il ne savait pas ce qu'il devait faire, la provoquer une nouvelle fois. Il baissa la tête et regarda le sang gouter sur ses mains et son ventre. Dans quel état lamentable il est, qu'est-ce qu'il va bien pouvoir dire aux autres. Chose assez stupéfiante qui le fit relever la tête, il vit Ely revenir, plus incroyable encore, elle essayait ses blessures avec un bout de tissus. Alors là, c'était vraiment la meilleure, il ne savait pas ce qu'il devait en penser. C'était une blague ? Le jeune homme ne savait pas quoi penser, il n'osait même pas parler car ça la ferait certainement fuir. Il vit le poing de la jeune femme à vif, à force de l'avoir taper ça ne pouvait faire que ça. Sans rien dire, il l'arrêta et regarda sa main abimé, il passa doucement ses doigts dessus, ça ne saignait pas, mais ça risquait d'enfler.

-Tu devrais mettre ta main dans l'eau, ça calmera la douleur et ça évitera que ça gonfle.

L'eau du lac était bien sur froide, il n'avait pas besoin de le préciser, et elle devait l'avoir comprit. Du coup, il ne pensait même plus au sang qui coulait de son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   Sam Fév 12 2011, 11:33

Et comme si souvent, une phrase de Dyncan poussait Elhiès à riposter. Plus fort qu’elle-même. Alors au mots du soldat qui lui disait que si elle ne le tuait pas maintenant elle n’en serait jamais capable. Faux ! Ce n’était pas parce qu’elle ne voulait pas le tuer maintenant, que dans un vrai combat elle n’en aurait pas la force. Que pour protéger sa vie ou celle de ses amies, elle ne serait pas capable de l’empoigner avec son arme.

« Je ne veux pas te tuer comme ca. Tu mérites de mourir dans un combat, un vrai combat et non comme un lâche. Je refuse de tuer des lâches. »

Qu’est-ce qu’il y avait de tuer les gens quand il y osaient même pas prendre leur épée pour combattre ? C’était presque la même chose que de tuer des enfants et des femmes sans défense. Non ca elle refusait de faire. Elle détestait peut-être Dyncan, mais c’était un bon soldat et il méritait de mourir dans un combat et non ainsi. Et ceci, croyez le ou non, n’avait rien avoir avec les sentiments qu’elle pouvait éprouver à son égard. Non strictement rien, ici c’était sa morale qui l’empêchait de le tuer et non son cœur. Bon d’accord son cœur jouait quand même un certain rôle dans cette histoire, car comment expliquer le fait qu’elle était entrain de soigner les blessures qu’elle venait de lui causer ? Sans rien dire, Elhiès était entrain de le soigner. Stupide, elle devait bien le dire. Mais elle n’avait pas vraiment réfléchit à ce qu’elle était entrain de faire. Subitement par le geste de Dyncan elle s’arrêtait et arquait un sourcil. Puis son regard allait vers sa main que Dyncan prit entre la sienne et caressa des bouts des doigts. Pendant un instant, elle fut troublé. Sentir cette caresse fit basculer son cœur. Pourquoi fallait-il qu’il lui fait un tel effet ? Elle fit un pas en arrière. C’était stupide de s’approcher si près de lui. Pourquoi avait-elle fait ca ? Fallait partir d’ici. Néanmoins il n’avait pas dit faut. Fallait qu’elle mette sa main dans l’eau glaciale du lac. Se relevant, mettant le tissu dans les mains de Dyncan, Elhiès reculait jusqu’au lac. Mettant doucement sa main dans l’eau, elle sentit le froid l’envahir, mais elle ne fit mine de rien. Après quelques minutes elle sortait sa main de l’eau. Maintenant il fallait vraiment qu’elle rentre. Elle ne pouvait pas se permettre de rester plus longtemps dehors dans le froid.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   Sam Fév 19 2011, 23:47

[dsl du retard, j'étais malade, et j'avais pas les neurones en place pour répondre. Cloué au lit la moitié de la semaine !]

Quoi ? Lui un lâche ! Non, ce n'était pas un lâche c'est juste qu'il n'avait pas la moindre envie de se battre contre elle. A quoi bon se battre ? Il était las de tout ça, il commençait à en avoir marre. C'était amusant au début, mais à force de se prendre des coups dans la tête à chaque fois ça devient douloureux. Oh, il n'a jamais pensé que l'amour c'était tout doux, mais là les coups qu'il se prend le touche directement au cœur et sa fait de plus en plus mal. Cette attirance entre eux est bel et bien réel, mais plus elle le repousse plus il souffre intérieurement. Dyncan n'avouera jamais cette douleur, il ne dira jamais rien car il a trop d'égo pour ça. Mais voilà, ça fait mal quand même et il en à marre.

-Je ne suis pas un lâche ! Je t'interdis de dire ça ! lui répondit t'il sur un ton sec. Je n'ai pas envie de me battre. Si toi tu en as envie, tant mieux, mais moins je baisse les armes pour aujourd'hui.

C'était comme ça, et puis les autres coups qu'il se prit c'était surement pour mieux lui faire passer la leçon. Ok c'est un lâche ! Si ça peut vraiment lui faire plaisir. Le plus bizarre dans cette histoire, c'est qu'elle est justement censé le haïr, avoir envie de le voir mort, mais voila qu'elle soignait ses blessures. Devait t'il prendre ça comme des remords ? Elle n'avouerait jamais qu'elle a des remords, elle est comme lui, il le sait. Alors pourquoi venait t'elle s'occuper de lui ? Il se laissa faire sans rien dire, car à la moindre parole qui ne lui plairait pas, elle l'enverrait encore bouler. Mais il vit le dessus de main qui était rouge, ce devait être un peu douloureux. C'est pour ça qu'avec douceur il prit sa main et caressa doucement en lui disant qu'elle devrait y mettre de l'eau froide dessus pour que ça ne s'aggrave pas. C'est ce qu'elle alla faire, elle s'approcha de l'eau pour y plonger sa main endoloris. Lui, il resta ou il était puis alla récupérer le reste de ses vêtements et de son armure pour s'habiller. Il regarda la jeune femme un instant sans dire un mot. C'était peut être le moment de partir...

-Fait attention à toi !
murmura t'il mais se murmure était assez fort pour qu'elle puisse l'avoir entendu.

Il ramassa son épée qu'il rangea dans son fourreau et commença à se diriger vers l'endroit d'où il venait. De toute manière, Ely ne voulait le plus le voir ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   Dim Fév 20 2011, 12:58

Un lâche pourtant il l’était. Car il n’avait pas réussit à la tuer, alors qu’il aurait pu le faire à mainte et mainte reprises. Mais de ce côté, Elhiès n’avait pas réussit non plus.. peut-être qu’au finale, ils étaient tout les deux des lâches. Déraisonnés à cause de leur cœur. Elle se contenta de sourire, car au lieu de lui riposter comme il avait l’habitude de faire. Il venait tout bonnement de se laisser aller et de se faire marcher sur les pieds par Ely. Et cela lui fit sourire. Quoi pas de réplique ? Touché un petit file sensible, cher soldat ? Mais elle se contenta de sourire et de ne rien dire dessus. Car elle ne voulait pas recommencer leurs débats. Non au fond, ce qu’elle voulait était de fuir. Fuir bien loin de lui, loin de ses sentiments complètement déraisonnés. Marchant vers l’eau du lac, Ely plongeait sa main dedans, attendant quelques instants avant de ressortir sa main. Son visage se tournait vers lui lorsqu’il se mit à parler. Faire attention à elle ? Oui… oui… Elhiès ne disait rien. Dyncan s’était déjà retourné et elle se contenta de l’observer, avant de partir de son côté. Doucement, et surtout inconsciemment, elle caressa sa main, là ou quelques minutes au paravent Dyncan avait caressé sa main rouge, à cause des coups qu’elle lui avait donné. Elhiès rentrait dans le village des amazones. Avec chance elle ne croisait pas plus que deux autres femmes qui faisaient la garde. Rentrant directement dans son habitation, elle s’allongeait sur le lit, et repensait à ce qu’elle venait de faire… Encore une grosse bêtise… elle espérait vraiment qu’elle n’allait plus le revoir. C’était mieux, pour elle et surement pour lui aussi. Même si encore là, Elhiès n’arrivait pas trop à cerner Dyncan. Qu’est-ce qu’il voulait d’elle ? Elle soupirait. Franchement elle n’était pas sure de vouloir le savoir. Piège ou amour ? Elle devait rester fidèle à sa famille, qui était ce village d’amazones. Elle ne pouvait pas se laisser aller dans des sentiments. Elle ne pouvait pas faire confiance à un homme. C’était trop risqué. Et non seulement cela pouvait signifier sa propre mort, mais également de toutes les amazones. Et cela elle ne pouvait pas se risquer. Donc oui, elle espérait ne plus le revoir, car elle savait qu’elle avait du mal à combattre ses sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   Dim Fév 20 2011, 15:43

Fin du Topic
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qualités poussées à l'extrème { Dyncan & Elhiès}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ecran tactile HD2 poussé a l'extrème
» [INFO] TV chez SFR de belle qualité d image et son
» Impression photo de qualité ? Où ?
» qualité/marque de vinyl ?
» [AIDE]Mauvaise qualité image tv orange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres de Vinéa :: The End :: Corbeille & Archives-
Sauter vers: